Triste réalité
00:00
00:00
Embed Code (recommended way)
Embed Code (Iframe alternative)
Please login or signup to use this feature.

A tous ces faits qui nous font plus d'effet
C'est devenu banal
De voir l'homme perdre son ideal
Leur discours font de la peine halte à l'affront national
Ces mecs de droite qui nous font mal
Baissez leur fut
Ou sont passés ces fils de pute
Ils ont pas de couilles ils sont toujours en rute
Je sors mon shlass et je les bute
Comme tous ces néo nazis
Le slip rempli de mazi
Bande de khla vous en voulez encore
En garde à vue pour menace de mort
À l'encontre d'un pédophilie
On se demande pour qui roule la police
La justice n'est pas chez nous car
L'injustice gaffe toujours pour vous
On sort avec le bénéfice du doute
C'est ce dernier qui trace nos routes
Ne vous croyez pas supérieurs
Y'a plus de place au placard
On sort le samedi soir
Mais c'est pas nous qui avons peur
On connaît l’code de de l honneur
On est considéré comme des erreurs tuez les tous
On est la mauvaise génération qui pousse
L'insécurité progresse
Salam à tous les mec de tess
Salam à tous les mecs en hass
Mais pas à celles qui paient leurs fesses
Quand je vois toutes ces bitchs La clope au bec
Qui dealent leurs schnek contres des gros chèques
J leurs dis bemeh folok
Drôle d'époque les relations ne sont que twitts et pokes
Je reste en mode Zehef
Les autres osef
J laisse parler tous les rageux
Rien à foudre du rap jeux
La peste brune attire les pleureuses
J'envoie mes rats mourir dans une cité heureuse
L'avenir est assombri
Chaque sacrifice à son prix
Salam à ceux qui ont compris
J'espère que ça m'aura réussi
T'en a marre j'ai pas fini
Ouvre les cuisses baisse ton fut
Je fais crier nancy et nique Laurent Henart et sa mairie
L'avenir est amer ici tu t’enroles dans la marine nationale
Tu soutiens l’front national et tu me regarde d'as les yeux tes pourtant pas vieux
Ta le sourire malicieux et t'as le mal vicieux
Fais moi un doigt je te fracture le majeur
J'ai déjà fait d’la Gav pour délit mineur
Y'a plus de Happy End
Salam à ceux qui le comprennent
On m'a dit rap dans l'actualité
Jveux faire du rap particulier
Au nom de tous les opprimés
Ces paroles sont imprimés le jour où ça va péter la france sera constipée
Vous pouvez toujours m enterrer
Le bacille de la peste ne meurs jamais
Je suis la triste réalité

Licence : All Rights Reserved


Similar Music and Audio

X